Roman graphique

Les bêtes sauvages

« Les bêtes sauvages », L. Godart, Ankama

betessauvages

L’énergie de la jeunesse, de l’adolescence et de l’insouciance transpire à chaque case. Une bestialité instinctive met à l’épreuve toute raison révélant les ombres les plus noires de l’espèce humaine. Laissez-vous attirer par ces bêtes sauvages… Laissez la langueur et la puanteur vous imprégner. Grandir aujourd’hui, n’est-ce finalement pas briser ses rêves et l’espoir, ce sale espoir, d’évoluer dans un monde meilleur ? 

– Lou –

Laisser un commentaire