BD, Roman graphique, SFFF

L’Humain

« L’humain », Varela/Agrimbau, Dargaud

humain

Un excellent roman graphique, soigné à la fois sur la forme mais aussi très intelligent sur le fond, résultat : de la très bonne science-fiction ! 

Visuellement, c’est beau, cette bichromie noir/rouge (et des nuances de gris), avec des moments muets absolument magnétiques, des ambiances saisissantes ; on pense à Moebius, PeetersBrüno… et on est bluffé 

Quant à la trame du récit, elle aborde des thèmes fondamentaux de façon astucieuse et inventive, au croisement de La Planète des Singes et Robinson Crusoë. 

500 000 ans dans le futur, toute civilisation a disparu de la surface de la Terre. Robert, un biologiste, et sa femme June, ont le projet de se plonger dans un très long sommeil cryogénique pour venir repeupler la planète à cette époque. Nous suivons l’histoire du point de vue d’Alpha, robot psychologue dont les systèmes ont été endommagés lors de l’atterrissage du vaisseau, ce qui permet une narration très habile puisqu’on découvre tout avec elle. Robert n’a qu’une hâte : retrouver June, qui voyageait dans un autre vaisseau. Sauf qu’il réalise que leurs calculs étaient erronés, qu’elle a atterri beaucoup trop tôt, 100 ans avant lui. Que faire, que reste-t-il quand on est le seul, le dernier humain sur la planète, qu’on a perdu toute volonté de vivre et que grâce à quelques robots, on a les pleins pouvoirs sur la population de singes primitifs qui peuplent les forêts…  ? 

Original, ingénieux, fascinant ! 

– Nikita –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s