BD, Histoire, Roman graphique

Sur un air de fado

« Sur un air de Fado », N. Barral, Dargaud

1968. Lisbonne est belle mais l’ambiance est toujours un peu lourde dans ses rues sous le joug de la dictature de Salazar depuis maintenant 40 ans. Fernando Pais, médecin solitaire, a appris à s’en accommoder pour profiter de la vie comme il peut. On sent que derrière la façade tranquille et les clopes faussement nonchalantes, il y a encore les braises d’une révolte intérieure, tenues au chaud par un sens moral et une ouverture aux autres. Mais comme son job l’appelle régulièrement à collaborer avec la police politique, il préfère fermer les yeux, faire profil bas. C’est plus simple comme ça. Jusqu’à ce qu’une rencontre fortuite, peut-être, ne change la donne et lui rappelle d’où il vient ?

Entre la mélancolie du fado et la douceur de vivre lisboète, N. Barral nous livre un portrait intimiste, touchant et complexe, humainement très riche, au cœur d’une période compliquée de l’histoire du Portugal. Comme dans « Pereira Prétend », même si le chemin est long, il suffit parfois d’une étincelle pour faire renaître l’espoir et le courage face à la tyrannie.

– Nikita –

Laisser un commentaire