Littérature américaine, Romans

Apeirogon

« Apeirogon », C. Mc Cann, Belfond

Attention ! Prouesse littéraire !
Colum McCann nous livre un Apeirogon (une figure géométrique au nombre infini de côtés), un récit au nombre infini de facettes. Il en a choisi 1001

1001 lambeaux du conflit entre Israël et la Palestine…
1001 moments de la vie de Rami l’Israélien et Bassam le Palestinien, qui mettent la force de leur chagrin au service de la paix
1001 fragments d’une amitié improbable…
1001 détours où l’on suit des oiseaux dans leurs migrations, où l’on écoute le silence de John Cage, où l’on découvre les filets attrape-brouillard…
1001 chapitres, parfois deux mots ou rien qu’une image

Un nombre infini de pensées qui sautillent dans la tête, à la lecture de ce roman fort à la construction magistrale

– Véronique Lamquin –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s