littérature francophone, Romans

Monsieur Origami

« Monsieur Origami », J-M. Ceci, Gallimard/Folio

« Toute beauté a sa part d’ombre ». Ce livre est un véritable petit bijou de beauté, de spiritualité et de poésie. On y retrouve avec bonheur une audace typiquement belge et une plume typiquement japonaise.

Véritable OVNI littéraire, il tient à la fois du long poème, du conte traditionnel, du haïku et de l’essai philosophique. C’est à un voyage intérieur que nous invite Jean-Marc Ceci, similaire à celui que l’on entame quand on prend le temps de plier du papier pour former des origamis. Une forme de méditation contemplative servie par un un texte extrêmement bien construit, précis, d’une simplicité et d’une pureté déconcertantes.

J’ai savouré la délicatesse de chaque phrase. En à peine 150 pages, l’auteur parvient à aborder, avec justesse et subtilité, des thèmes variés. Immigration. Langage. Passion. Pratique d’un art. Avoir et être. Paix et guerre. Culpabilité. Temps qui passe. Solitude. Choix personnels. Sens de l’existence… Par ailleurs, ce livre est un hommage à tout ce qui constitue le patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.

Un roman à lire et à relire ! 

– Orianne –

Laisser un commentaire