littérature francophone, Romans

Opus 77

« Opus 77 », A. Ragougneau, Viviane Hamy/Livre de Poche

Que s’est-il passé lors de la finale du concours Reine Élisabeth où David Claessens interprétait l’opus 77 de Chostakovitch tandis que son père, invité de prestige, dirigeait l’orchestre ? Pourquoi le jeune violoniste au sommet de son art a-t-il soudainement quitté la scène musicale ?

Dans ce roman bien rythmé, Alexis Ragougneau se balade, caméra au poing, dans les sinueux méandres de l’histoire de la famille Claessens. Tous virtuoses. Tous brisés.

C’est la jeune Ariane, pianiste de talent, qui nous raconte la lutte féroce qui s’incarne dans la relation entre David et leur père, mais aussi dans l’histoire de Krikorian, le génial professeur de musique arménien dont le passé résonne avec celui de Chostakovitch lui-même.

C’est un récit intense, puissant.
Un roman magistral sur la célébrité, la rude concurrence du milieu de la musique, la recherche identitaire, la quête d’émancipation et les névroses familiales. Virtuose !

– Orianne –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s