Romans, SFFF

Epépé

« Epépé », F. Karinthy, Zulma

Un conseil : ne lisez pas la 4è de couverture de ce livre. Bien sûr, dire ça, ça ne vous en donnera que plus envie. Mais ça vous permettra de mieux encore vous identifier à son protagoniste et prendre comme lui en pleine face toute la force de frappe de l’étrangeté de ce roman, comme de l’isolation troublante qu’on peut ressentir parmi une foule. Si vous aimez les dystopies, les ovnis littéraires ou encore la linguistique, que vous avez apprécié « Les saisons », « L’homme qui savait la langue des serpents » ou le film « Un jour sans fin », testez cette perle tragicomique aux airs de fable, entre Kafka, Pérec et Orwell, qui va de l’absurde burlesque au surréalisme aveugle d’un cauchemar éveillé. Une lecture tour à tour jubilatoire et déstabilisante pour ceux qui aiment sortir des sentiers battus et se confronter à l’inconnu !

– Nikita –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s