littérature japonaise, Romans

Le restaurant de l’amour retrouvé

« Le restaurant de l’amour retrouvé », Ogawa Ito, Picquier

Ogawa Ito (Le jardin Arc-en-ciel, Le ruban, La papeterie Tsubakinous raconte l’histoire d’une jeune femme qui, suite au brutal départ de son petit ami qui lui dérobe toutes ses économies et son précieux matériel de cuisine, perd l’usage de la parole. Elle retourne dans son village natal, chez sa mère avec qui elle a une relation assez conflictuelle. La jeune femme décide d’ouvrir un restaurant pour offrir du bonheur aux gens.

C’est un roman plein de tendresse et d’inventivité, rempli de rebondissements inattendus. Les descriptions de plats cuisinés avec amour y côtoient celles d’animaux rigolos, comme cet attachant cochon de compagnie. Et, tandis que les relations mère-fille tentent de s’apaiser, vos papilles frétilleront à chaque page.

Ogawa Ito a une très jolie façon d’invoquer l’art de laisser s’exprimer son corps, sa cuisine et son cœur pour transmettre les messages qui n’arrivent plus à passer les cordes vocales.

Plein de beaux ingrédients, donc, et je conseille cette lecture feel good bienveillante et optimiste à tous ceux qui auraient oublié de profiter des choses simples que la vie nous apporte. 

– Orianne – 

Laisser un commentaire