Littérature américaine, Polar, Romans

Dérive sanglante

« Dérive sanglante », « Casco bay » et « Dark tiger », William G. Tapply, Gallmeister/Totem

Dans ces romans noirs emblématiques du nature writing, on rencontre le très attachant Stoney Calhoun, un homme ayant perdu la mémoire. Il a refait sa vie dans le Maine où il est devenu guide de pêche et souhaite vivre une existence paisible, dans sa cabane au fond des bois, avec son fidèle compagnon canin. Mais le jour où son meilleur ami disparaît, il se découvre d’anciens réflexes d’enquêteur. Son passé trouble revient s’immiscer dans son quotidien, et c’est avec émotion que, trois tomes plus tard, le lecteur émerge de cet agréable voyage dans les régions poissonneuses de l’Est américain.

Car oui, en dépit des cadavres qui apparaissent au fil des pages, on n’a qu’une envie : rejoindre ces hommes et ces femmes pour une partie de pêche à la mouche.

William G. Tapply explore aussi bien la nature sauvage que la nature humaine. Quelle plume, quelle maîtrise du rythme narratif, quel talent de conteur ! L’apparente simplicité du style permet de brosser avec réalisme le portrait d’un homme qui aspire à la liberté et à la sobriété malgré les spectraux démons de son amnésie.

À dévorer ! 

– Orianne –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s