Femmes, Histoire, Littérature américaine, Romans

Prodigieuses créatures

« Prodigieuses créatures », Tracy Chevalier, La Table Ronde / Folio

1810. La petite Mary récolte des fossiles sur les plages du Dorset, et les vend aux amateurs pour subvenir aux besoins de sa famille. Lorsqu’elle découvre un squelette complet d’ichtyosaure, ses certitudes sont bousculées et elle commence à s’intéresser à l’origine des espèces. Sa rencontre avec Elizabeth Philpot, qui lui donnera accès à des ressources et des relations dans le milieu scientifique, sera déterminante.

Cette biographie romancée, qui retrace la vie de la paléontologue britannique Mary Anning, est d’abord une belle histoire d’amitié entre deux femmes que tout oppose, notamment leur âge et leur classe sociale. L’intrépide Mary et l’acerbe Elizabeth, au-delà des rivalités auxquelles elles devront faire face, vont finalement s’entraider et se soutenir face à l’hostilité ambiante, tant dans le camp scientifique que religieux.

La plume de Tracy Chevalier est très immersive. Elle a l’art de retranscrire des ambiances, et rien que d’y penser, je me retrouve penchée sous une fine bruine, inspectant le sol d’une plage anglaise à la recherche de minuscules bouts de fossiles.

En tant que jeune femme de la classe ouvrière, Mary Anning fut confrontée au scepticisme des éminents chercheurs de l’époque face à ses découvertes, mais sera finalement reconnue internationalement. Elle a contribué à mettre en lumière la notion d’extinction des espèces et à développer la géochronologie.

Une superbe fresque scientifique, historique et féministe que vous n’oublierez pas de sitôt !

– Orianne –

Laisser un commentaire