littérature francophone, Romans

L’inventeur

« L’inventeur », M. Bonnefoy, Rivages

L’Histoire a un peu oublié Augustin Mouchot, M. Bonnefoy le remet en lumière – sans mauvais jeu de mots, car ce fils de serrurier, devenu mathématicien et ingénieur, est l’un des premiers inventeurs de l’énergie solaire. Un personnage au destin improbable et pourtant vrai, dont la machine est présentée à l’expo universelle en 1978 et séduit Napoléon III. Mais au moment où l’industrialisation arrive avec son exploitation du charbon, plus rentable, les choses se compliquent… jusqu’où ira-t-il pour dompter le soleil ? S’y brûlera-t-il les ailes ? Bonnefoy nous livre comme à son habitude un portrait rempli d’érudition et de verve, d’un homme mais aussi d’une époque foisonnante où tout semblait possible. Un récit à découvrir comme un vieux coffre poussiéreux sur lequel on souffle pour en révéler tout l’éclat.

– Nikita –

Laisser un commentaire