Littérature américaine, Romans

La ligne de nage

« La ligne de nage », Julie Otsuka, Gallimard

Plongez dans « La ligne de nage », un récit étonnant, fracturé et puissant sur la vieillesse et la relation mère-fille ! La vie des habitués d’une petite piscine en sous-sol, liés entre eux par le refuge qu’ils trouvent dans ce cocon hors du temps, change drastiquement quand des fissures sont découvertes dans les infrastructures du bâtiment et que sa fermeture devient inévitable. Si c’est l’occasion d’un nouveau départ pour certains, pour d’autres, cela sonne le glas d’une existence difficile. Alice, doyenne du bassin, sombre progressivement dans la démence, alors que sa fille renoue contact avec elle et tente de conserver les fragments d’une existence qui se délite de manière inexorable.

Porté par l’écriture évanescente caractéristique de Julie Otsuka (« Certaines n’avaient jamais vu la mer »), ce nouveau roman rappelle tout à la fois « La cantine de minuit » pour sa galerie de personnages marginaux hauts en couleurs et « Ne m’oublie pas » pour le traitement de la perte de mémoire dont est victime la protagoniste. Une histoire émouvante et interpellante, qui reste en tête une fois la lecture achevée !

– Louise –

Laisser un commentaire