BD, Roman graphique

Le bel Alex

« Le bel Alex », J. Reynaud, Casterman

Une remise en question habile de la norme hétéro et des rapports entre masculinité et féminité via un détournement des clichés sexistes, un sujet sensible mais ô combien bien traité par l’autrice Julia Raynaud qui nous présente ici un premier roman graphique lumineux et follement pertinent.  

Loin d’être manichéen et de tomber dans la parodie des rapports de genres, c’est avec grâce que l’autrice fait surgir les thèmes de l’omniprésence des réseaux sociaux mais aussi des impératifs à la beauté et à la performance de manière générale. La relation entre besoin frénétique de consommation et mal-être personnel y est également poussée à son paroxysme (« 50 astuces pour avoir l’air heureux »).

Chacun.e pourra s’identifier aux tares de ces personnages profondément humains mais surtout désespérément en quête de sens dans un monde qui semble vouloir dicter le comportement de tous afin de mieux faire valoir la norme. « Le bel Alex » , c’est une très belle réussite pour un premier ouvrage et on a hâte de découvrir les prochains sujets que nous proposera son autrice !

– James –

Laisser un commentaire