BD, Roman graphique

L’homme à la tête de lion

« L’homme à la tête de lion », X. Coste, Sarbacane

New York, âge d’or des cirques et leurs « freak shows ». Hector, notre narrateur, nous conte son histoire comme s’il rédigeait son journal intime : celui d’un homme atteint d’hypertrichose, un dérèglement congénital de la pilosité qui a fait de lui une bête de foire. C’est pourtant un être cultivé et érudit, sensible, complexe… mais désabusé. En quête de son identité, il part en tournée mondiale avec un cirque où il est le clou du spectacle. Lui aussi veut vivre le grand rêve américain. Mais il sera évidemment confronté à une rude compétition, au regard des autres, à la cruauté humaine… à la solitude. Les pires monstres ne sont pas toujours ceux qui en ont le plus l’air.

X. Coste revient avec un très bel album, et encore une fois aussi un superbe objet graphique (notamment la couverture avec vernis sélectif). Que ce soit dans des décors urbains un poil écrasants comme dans son « 1984 » (petit clin d’oeil à « Metropolis » aussi, et bien sûr à « Elephant Man« ) ou parmi des jeux de couleurs (plus vives pendant les représentations), d’effets et de contrastes qui rappellent l’esthétique des affiches de cirque vintage, son dessin atmosphérique nous emporte !

– Nikita –

Laisser un commentaire