BD, SFFF

Hope

« Hope, ‘Fane, Glénat

hope

Un passionnant huis-clos spatial !

2020. Il ne subsiste de l’humanité, après une nouvelle guerre mondiale qui a rasé la planète, qu’une douzaine de modules orbitaux appelés « Hope », envoyés dans l’espace quelque 50 ans auparavant avec chacun à leur bord un couple de personnes placées en sommeil artificiel.

Le récit débute avec le réveil de Megan sur l’une de ces stations, tandis que son binôme, Adam, est déjà conscient depuis quelques mois. Elle subit étourdissements, malaises et pertes de mémoire, des effets secondaires ‘normaux’ du sommeil artificiel, sauf qu’ils devraient s’estomper avec le temps, or dans son cas ils subsistent… et peu à peu, elle commence à sombrer, à avoir des doutes, des soupçons par rapport à son compagnon de bord et toutes les informations qu’il a pu lui donner. L’ambiance s’assombrit, la tension monte.

Vivement la conclusion de ce diptyque à suspense !

– Nikita –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s