BD, Roman graphique, SFFF

Un gentil orc sauvage

« Un gentil orc sauvage », T. Grosjean, Delcourt

Un gentil orc sauvage

Oscar est un orc, oui, mais un orc civilisé : il porte des vêtements, ne grogne pas pour un rien, et ne ferait pas de mal à une mouche… à moins qu’on l’énerve pour de bon  ! Mais un jour, son paisible village est attaqué par des orcs sauvages qui déciment tout sur leur passage, et il est obligé d’aller quémander l’asile dans le pays voisin, celui des gobelins, où ça ne va pas se passer aussi facilement qu’il ne le pensait… De la fantasy satirique à la Donjon, dont le parallèle avec l’actualité (question des migrants) interpelle. 

 – Nikita –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s