Roman graphique

S’enfuir

« S’enfuir », Delisle, Dargaud

s'enfuir recit d'un otage

Premier job pour une O.N.G., Ingouchie (aux confins de l’Asie centrale, à côté de la Tchétchénie…) et… PAF ! 

KIDNAPPE ! ENLEVE ! SEQUESTRE ! 

L’inconnu, les ténèbres, la peur, les geôliers, menotté, le manque d’hygiène, rien à faire, à lire, à penser… le vide absolu. Ne pas sombrer, résister. 

Le vrai courage d’un homme normal n’est pas d’être capable de forcer des menottes ou de casser la gueule à trois cerbères. On n’est pas dans un film ! 

Le vrai courage, c’est se forcer à travailler sa mémoire pour s’occuper l’esprit, garder le décompte des jours, garder la raison pour être capable d’évaluer la situation et saisir sa chance en pleine possession de ses moyens ! 

– Frédéric –

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s