littérature francophone, Romans

Tu vas aimer notre froid

« Tu vas aimer notre froid », Schuiten, Les impressions nouvelles

tu vas aimer notre froid

A travers les steppes sans fin de Russie et aux confins de cet Empire, en Extrême-Orient, côté Pacifique, Harold part. Il est bruxellois, prof de français, et il vient d’être recruté par une école belgo-yakoute. Yakoute ? Oui : une ethnie russo-asiatique de 100 000 âmes qui peuple un territoire grand comme l’Europe et qui, pour essayer de sortir d’un isolement géographique et culturel, recrute des étrangers. Suscitant la plus grande méfiance de toutes les autorités de cette Russie jamais vraiment sortie de ses réflexes ancestraux, Harold continue son périple à contre-courant de tous les instincts de survie, des craintes avérées ou stupides, des barrières mentales des uns comme des autres.  

Pourquoi s’enterrer dans l’endroit le plus froid, le moins peuplé du monde ? Les plus courageux ou inconscients des Russes ne s’y risqueraient pas alors lui, un… un quoi déjà ? Un Belge 

Un carnet de voyage ahurissant, drôle et plus qu’ « exotique » (à part la Lune, on ne voit pas plus dépaysant) pour ce jeune écrivain, passionnant, qui quitte son petit appartement et son petit confort social de la place Flagey pour foncer… vers la liberté ! 

– Frédéric –

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s