BD, Comics, Roman graphique

Unlovable

« Unlovable », Watson, Misma

unlovable

En 1995, Esther Pearl Watson trouve dans les toilettes d’une station-service américaine le journal intime de Tammy Pierce, ado à la fin des années 80Unlovable raconte la vie nulle de Tammy avec beaucoup d’humour et de dérision, les traits vifs et lâchés à la plume rendant les personnages encore plus drôles et expressifs. 

Entre moqueries des filles de l’équipe de pom-pom girls, coups vaches de sa meilleure amie et ses nombreux râteaux avec les garçons, la vie de Tammy semble être un véritable échec. Pourtant, malgré ses mésaventures nulles au milieu d’autres adolescents tout aussi débiles, Tammy semble prendre les choses avec une naïve légèreté. 

On rit beaucoup, on se moque et on se délecte de cette adolescente futile, un bel hymne à la stupidité et aux « féroceries » de l’adolescence !  

– Nono –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s