BD, Roman graphique, SFFF

Tremen

« Tremen », Bos, Dargaud

tremen

Un superbe album muet, magnifique balade graphique et onirique par des chemins mélancoliques et des méandres désolés qui serpentent entre Moebius ( « Arzach ») et Shaun Tan (« Là où vont nos pères ») pour un résultat très atmosphérique, une ambiance fascinante, magnétique, bluffante !

– Nikita –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s