BD, polar

Purple Heart

« Purple Heart », Warnauts/Raives, Le Lombard

purple heart

Les vrais polars répondent aux codes du genre. Parfois ceux-ci paraissent usés, surannés. C’est une erreur ! La qualité de l’enquête fait le polar, la consistance des personnages fait le polar. Le pinceau se fait fougueux et subtil, une preuve de plus de cette capacité à jouer avec les limites. Celles du genre bien sûr, mais aussi celles de la sensualité, du machisme de « bon aloi » et celles des références graphiques et cinématographiques. Alors, si vous aimez Humphrey Bogart, Dashiell Hammet et James Lee Burke, profitez-en !

– Frédéric –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s