Femmes, Romans

Douze, petit précis de pornographie

« Douze, petit précis de pornographie », D. Pierson, Le nouvel Attila
douze

Si vous avez aimé « Play Boy » et/ou « L’Herbier sauvage« , emparez-vous tout de suite de « Douze ».  Douze expériences sexuelles. Douze relations passionnelles, monotones, malsaines ou excitantes. Dot Pierson nous narre habilement la découverte d’elle-même, de son corps, du plaisir, de son sexe à travers douze tranches de vie. La musicalité des mots et le rythme des phrases nous emportent dans la brume suffocante de cette recherche d’une sexualité libre et libérée, une sexualité curieuse et débridée. Un vrai plaisir

– Lou –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s