BD, Roman graphique

La fuite du cerveau

« La fuite du cerveau », P-H. Gomont, Dargaud

Pierre-Henry Gomont s’éclate et tire toutes les ficelles de sa culture du cinéma (Oury, Veber, Audiard) et de la BD (Franquin !) populaire pour trousser une histoire rocambolesque, burlesque et magnifiquement racontée grâce à sa malice narrative, elliptique et fantaisiste. Stoltz est un obscur petit médecin frustré au boulot comme à la maison qui saisit sur un coup de folie l’occasion de passer à la postérité : voler le cerveau d’Einstein. Basé sur des faits réels, ce « road-comics » invraisemblable nous régale de la maestria graphique de son auteur au sommet de son art.

– Frédéric –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s