Littérature américaine, Romans

Blackwater

« Blackwater », M. McDowell, Monsieur Toussaint Louverture

Il faut saluer encore une fois le travail d’édition de Monsieur Toussaint Louverture. D’abord dans le choix du texte, mais aussi dans l’objet-livre lui-même… quelles magnifiques couvertures au fer à gaufrer, quelle agréable prise en main (essayez, vous verrez, on sent vraiment une différence), et tout ça à un prix ridicule !

Encore plus ridicule quand on mesure les heures de plaisir de lecture passées en compagnie des Caskey tout au long de cette grande saga familiale luxuriante au souffle romanesque et historique captivant, saupoudrée de petites touches d’horreur (mais traitée un peu comme du réalisme magique) qui viennent pimenter le tout. Le southern gothic dans toute sa splendeur atmosphérique ! Pas étonnant pour cet écrivain qui est l’auteur de pas mal d’épisodes de Tales from the Darkside (Romero) mais aussi du screenplay de « Beetlejuice » et en partie de « L’étrange Noël de M. Jack ». Comme pour « La Ligne Verte » de King, le vrai bon roman feuilleton n’est pas mort ! Chaque fin de chapitre vous laissera désespéré.e de connaître la suite de l’intrigue… et jamais déçu de ses rebondissements ! Tellement addictif que vous aurez envie de trouver une excuse pour annuler tous vos plans et vous cloîtrer chez vous dévorer la suite...

P.S. : ça tombe bien, les 6 tomes paraîtront rapidement : tous les 15 jours entre le 07/04 et le 22/06 😉

– Nikita –

Laisser un commentaire