BD, Roman graphique

Padovaland

« Padovaland », Miguel Vila, Presque Lune

Dans la petite ville de Padovaland, au Nord de l’Italie, tout le monde se connait mais peu de gens s’apprécient. Miguel Vila nous plonge dans le quotidien des jeunes du coin qui terminent tout juste leurs études et sont déjà blasés de la vie qui les attend. Dans ces destins croisés où l’amitié et l’amour sont surtout des façades imposées par la restriction du choix, tous les coups sont permis et les piques, les provocations et les trahisons fusent aussi bien en ligne que dans la vraie vie.

« Padovaland » rappelle à la fois le récent « Moon » de Cyrille Pomès et les romans graphiques de Brecht Evens (« Les rigoles », « Les noceurs »), où sous la fête permanente plane une forme de mélancolie et de désespoir. Cet ouvrage au dessin à la fois pastel et cru, hyper réaliste à certains égards et presque naïf à d’autres, entraine le lecteur dans un monde tout à la fois amoral, amusant, un peu triste et étonnamment fascinant

– Louise –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s