Littérature africaine, Romans

Les Jango

« Les Jango », Abdelaziz Baraka Sakin, Zulma

Al-Hilla, petite ville frontalière du Soudan. Les Jango, travailleurs saisonniers, affluent de tous les coins du pays pour récolter le sésame, le sorgho et le blé.

Il était une fois deux hommes, deux voyageurs, qui après une longue errance s’éprennent de la ville et de ses habitants. Ils décident de poser leurs valises.

Dans ce texte aux effluves de café grillé, l’auteur dépeint avec douceur de superbes personnages complexes. Souvent, plusieurs versions du même récit se contredisent sans jamais que l’une d’elles ne s’impose. Bien qu’en apparence très loin d’un récit militant, au fil des pages, il développe une dimension de plus en plus engagée, toujours de manière implicite. Cela vaudra au roman à peine publié d’être retiré de la vente et brûlé lors d’autodafés. Il continuera cependant à circuler via des éditions pirates ou des PDF sur le net. L’auteur, interdit de publication, persécuté et emprisonné, finira par s’exiler en Europe.

– Clara –

Laisser un commentaire