Femmes, littérature francophone, Romans

Florida

« Florida », Olivier Bourdeaut, Folio

Pour ses sept ans, la mère d’Elizabeth l’inscrit à sa première compétition de mini-miss. Comble du bonheur, elle gagne ! Mais cette couronne signe le début d’une longue descente aux enfers pour la fillette : les concours deviennent hebdomadaires et chaque défaite déteint sur les relations familiales. Perpétuellement réduite à ce physique au-dessus de la moyenne mais insuffisant pour séduire le jury une nouvelle fois et contenter ses parents, Elizabeth tentera par tous les moyens de fuir le joug maternel, de se réapproprier ce corps trop tôt soumis aux diktats sociaux et de venger son enfance volée.

Dans ce nouveau roman, Olivier Bourdeaut troque la plume délicate et poétique de son célèbre « En attendant Bojangles » pour une écriture brute et caustique qui rappelle celle de Virginie Despentes, avec un sens de la formule lapidaire et redoutablement efficace. Cette lecture coup de poing renvoie de manière frontale à toutes les dérives du culte de l’apparence et à la pression sociale que subissent les femmes dès leur plus jeune âge. Le rapport au corps et le contrôle qu’on peut avoir dessus sont exploités sous diverses formes, entre réappropriation et autodestruction – obésité, troubles du comportement alimentaire, sport et bodybuilding – à travers le destin de cette héroïne ô combien mordante, qui réussit à insuffler une bonne dose d’humour à ce sujet dramatique et tristement omniprésent

– Louise –

Laisser un commentaire