BD, Roman graphique, Voyage

Vague de froid

« Vague de froid », J. Cremers, Le Lombard

Pour son premier album, Jean Cremers fait fort ! Il nous livre une grande aventure humaine autofictive sur les sentiers de Norvège, un road-trip tragicomique digne de « Ne m’oublie pas » ou « Come Prima ».

Au centre du récit, le lien fraternel : celui entre Martin, dont c’était l’idée de partir randonner sur les terres des vikings pour s’imprégner de leur spiritualité, et Jules, son cadet, qui doit remplir un carnet de croquis pour un examen. Derrière ce prétexte, il aimerait parvenir à comprendre un peu mieux son aîné, percer sa carapace, le convaincre de reprendre contact avec ses amis et sa famille. On comprend que quelque chose le hante.

Le jeune auteur a soigné sa mise en scène : le poids des non-dits est de plus en plus prégnant malgré la douceur et la délicatesse de son trait. Le rythme monte crescendo. La nature scandinave n’est pas toujours clémente mais parfois cathartique, et ses paysages majestueux savent s’effacer au moment opportun pour laisser le temps et l’espace aux silences de résonner entre les deux frères comme en nous lecteurs pour éclairer en creux leurs échanges… et venir nous cueillir comme une vague… de froid mais aussi d’émotions !   

– Nikita –

Laisser un commentaire