Littérature américaine, Romans, thriller, Western

Evasion

« Evasion », Whitmer, Gallmeister

evasion

1968, un soir de réveillon de Noël. 12 détenus s’évadent de la prison d’Old Lonesome – qui fait figure d’industrie locale – dans le Colorado, au pied des Rocheuses. Dire qu’il y fait plutôt frais est un fameux euphémisme ! Bien vite, la traque se met en place ; le suspense haletant aussi ! Whitmer alterne les points de vue entre les fugitifs, leurs poursuivants, les journalistes, … qui s’entremêlent pour un huis-clos noir, glacial et glaçant à souhait : le directeur de la prison lâche ses mâtons sans s’embarrasser de prendre des gants ou de forcément vouloir reprendre les évadés vivants, et on est ballotté, emporté dans une escalade de violence alors qu’au dehors, le blizzard s’intensifie et la tempête approche… 

A dévorer d’une traite ! 

– Nikita –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s