BD, Roman graphique

Extases

« Extases », Tripp, Casterman

extases

Il fallait oser… Sans fanfaronner mais sans fausse pudeur, sans être vulgaire pour le simple plaisir mais en appelant un(e) chat(te) un(e) chat(te), Jean Louis Tripp, après « Magasin Général », nous livre le récit terriblement intime et honnête de sa vie sexuelle.  

Le 1er tome d’une série de 4 (rien que ça !), et déjà un éventail d’expériences plutôt impressionnant : les premiers émois, les initiations, l’Amour, les expérimentations entre copains, en couple, mais aussi la routine, la jalousie, les questionnements moraux, le frisson de l’interdit… 
 

Langoureux, sulfureux parfois, entre sensations, réflexions et introspections, un album d’une finesse inattendue (si si)… laissez-vous tenter ! 

– Nikita –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s