littérature italienne, Romans

Le garçon sauvage

« Le garçon sauvage », Cognetti, 10-18

garconsauvage

Paolo Cognetti s’inscrit dans la droite lignée de Thoreau avec ce très beau petit roman, un vrai hommage à la montagne dans ce qu’elle a de ressourcant, sa faune, sa flore, ses habitants, sa quiétude… 
L’auteur se livre dans ce récit autobiographique où, en manque d’inspiration, il part vivre l’espace de quelques mois dans une ‘baita‘, petit chalet typique du Val d’Aoste 

S’il y cherche de prime abord la solitude, à travers ses explorations des environs, ses rencontres avec la nature et les bergers, il finit pourtant par se réouvrir au monde et retrouver le plaisir d’une franche camaraderie. Un texte subtil, dépaysant et poétique, frais comme l’air de la montagne ! 

– Nikita –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s