Roman graphique, SFFF

Saccage

« Saccage », Peeters, Atrabile

saccage

‘Saccage’ est de ces albums qui, dès la 1ère page, vous font pousser un « oh, wah ! » intérieur… et qui, une fois refermé, vous laisse, soufflé(e), le sentiment encore plus grand d’avoir lu un espèce de mastodonte hors du commun 

Frederik Peeters (L’homme gribouillé, Lupus, Pilules Bleues, …) est décidément un artiste complet dont l’oeuvre est capable de prendre toutes les formes les plus frappantes. Alors oui, ce nouvel opus de sa plume audacieuse est muet dans le sens où il n’y a pas de texte. Mais c’est loin, très loin de n’être « qu »’une suite d’illustrations. Il y a même énormément de sens à trouver dans ces planches magnifiques qui fourmillent de détails et de références diverses – à la BD (Moebius bien sûr, Druillet, Hergé, et tant d’autres), au manga (Mizuki, Otomo, …) mais aussi aux grands peintres (J. Bosch, Delacroix, …), à la littérature de science-fiction, à l’esthétique médiévale, etc.  

A travers cet entrelac d’époques et d’influences, cet onirisme baroque, cette sarabande de mutations, ce savant chaos orchestré de main de maître, cette grande fresque symboliste à l’imagerie puissante, l’album ne ‘dit’ pas mais nous en fait deviner très long sur la désagrégation de nos sociétés modernes et le saccage qui nous guette. 

C’est inclassable, complètement démentiel et absolument époustouflant !   

– Nikita –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s