Romans, SFFF

Sous béton

« Sous béton », Georges, Alto/Folio SF

sous beton

Un petit roman d’anticipation dystopique québecois qui frôle et frise la poésie, dont la plume incisive et ciselée épouse à merveille les formes éclatées, déshumanisées et claustrophobes du récit pour une impressionnante adéquation entre fond et forme, un peu à la manière d’un Cormac McCarthy dans « La Route » 

Le style tout en tournures impersonnelles, en phrases non verbales et nominales, confine à l’immobilité comme la chape de béton qui pèse sur le narrateur, enfant anonyme parmi tant d’autres prisonniers de la masse écrasante de l’Edifice et ses milliers d’étages identiques… Jusqu’à ce qu’un jour, l’enfant réussisse ce que plus personne n’avait fait depuis très, très longtemps : se demander « pourquoi ? ». 

– Nikita –

Laisser un commentaire