BD, Histoire

Sourire 58

« Sourire 58 », Deville/Weber, Anspach

sourire 58

La Belgique en 58, c’est la technologie, l’humanisme, la fin de l’après-guerre et, toujours, l’optimisme d’un avenir meilleur. Pourtant, on rentre dans l’œil de la guerre froide et bientôt de la crise de Berlin. Kathleen n’a cure de ces considérations, elle s’est rêvée hôtesse de l’expo et elle y est parvenue au prix de bien des efforts…. Mais sa petite existence pépère de jeune fille bien sous tous rapports va basculer. Patrick Weber, historien, journaliste, se joue de tous les clichés pour mieux se les approprier  et B. Deville, le dessinateur, réussit un album classe ! Les canons de la BD franco-belge étaient évidemment l’ABC pour ce projet. Encore fallait-il y parvenir ! Chapeau ! Un album pour transmettre l’histoire du passé si souriant d’une Belgique optimiste 

Pour petits et grands 

– Frédéric –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s