littérature japonaise, Manga, Roman graphique

Yokaido

« Yokaido », Mizuki, Cornélius

yokaido

Encore un magnifique ouvrage de Mizuki chez Cornélius… 

Quand un maître du manga rencontre un maître de l’estampe, ça donne ce superbeYokaido‘. A l’origine, ce sont 53 estampes réalisées à l’ère Meiji par Hiroshige (un des sensei de l’ukiyo-e avec Hokusai) pour illustrer les 53 stations de la route du Tokaido reliant les capitales du shogun et de l’empereur, Edo et Kyoto. En vis-à-vis, Mizuki les revisite sous le prisme du folklore en les remplissant de vie, de yokaï, du souffle des légendes ! 

– Nikita –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s