BD, Roman graphique, SFFF

No war

« No war », Pastor, Casterman

no war

La révolte gronde au Vukland. Deux camps se dessinent de plus en plus sur cette île-nation fictive qui pourrait bien être l’Islande : d’un côté les partisans de l’installation d’un nouveau barrage hydraulique et, en face, les défenseurs du patrimoine et des coutumes de son peuple ancestral, les Kiviks.

Un meurtre sur le chantier va terminer de mettre le feu aux poudres de ce contexte socio-politique déjà houleux pour nous propulser dans un polar écolo-dystopique mâtiné d’une subtile dimension fantastique et doté d’une bonne dose de suspense !

Au milieu de tout ça, au cœur des manifs, des manigances politiques, de l’enquête, des journalistes, Run est un ado dont la mère est au front de l’opposition alors que son père, dont elle est séparée, est chef-ingénieur sur le chantier du barrage. Et puis sa trouvaille d’une kafikadik, une mystérieuse pierre aux étranges pouvoirs, finit de le plonger au cœur d’un maelström d’événements et de rebondissements absolument passionnants !

– Nikita –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s