BD, Roman graphique

Sur la route encore

« Sur la route encore », Baru, Les rêveurs

sur la route encore

La nostalgie à elle seule peut être très vendeuse mais l’émotion qui m’étreint à la lecture de l’Oeuvre de Baru est bien plus forte. Ses décors si prégnants de cette réalité sociale de l’est de la France (si Belge ?) sont illuminés par son pinceau et ses personnages rayonnants de vie ! Oui la jeunesse est derrière, oui aujourd’hui est toujours aussi platement banal qu’hier mais la vie, à nous de décider de lui brûler les ailes !
Rock’n roll for ever !

Un maître indiscutable de la BD contemporaine qu’on célébrera un jour plus qu’un Tardi ou un Bilal.

– Frédéric –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s