Adaptation, BD, Jeunesse, Littérature ado, Roman graphique, SFFF

Sacrées sorcières

« Sacrées sorcières », P. Bagieu, Gallimard BD

sacrées sorcières

Quand Pénélope Bagieu (Culottées, California Dreaming, …) adapte du Roald Dahl (Matilda, Charlie et la Chocolaterie, …) , ça dépote !
Et pas que pour les enfants. C’est le genre de récit qui s’apprécie, comme un bon Pixar, à tout âge ; grands comme petits, filles comme garçons, lecteurs du roman originel ou pas, tous y trouveront leur compte. C’est drôle, c’est coloré, les personnages sont originaux, attachants, avec des visages génialement expressifs et une mise en scène dynamique, à la fois subtile et extravagante, pour une tragicomédie au poil.

Mention spéciale à la grand-mère qu’on aurait tous rêvé d’avoir, avec ses cheveux violets, son rouge à lèvres fluo, son cigare au bec, son excentricité tout bonnement savoureuse, mais aussi sa sagesse et ses conseils avisés pour affronter les sorcières ! Qui sont bien réelles, et le hasard va les mettre sur la route de notre mamie rock’n’roll et son petit-fils orphelin au cours d’une cure thermale dans un hôtel qui se trouve justement être le lieu qu’a choisi la terrible Grandissime pour un congrès de sorcières. A l’ordre du jour de cette réunion au sommet : se débarrasser de tous les enfants du pays, rien que ça !

Déjanté, tendre, flippant, une sacrée réussite !

– Nikita –

 

Laisser un commentaire