BD, polar, Roman graphique, SFFF

New York Cannibals

« New York Cannibals », F. Boucq/J. Charyn, Le Lombard

Boucq et Charyn reviennent avec ce nouvel opus peut-être encore meilleur que « Little Tulip » ! (> pour autant, pas besoin d’avoir lu les deux premiers pour se jeter dans l’univers de ces deux auteurs aguerris, vous pouvez commencer par n’importe quel bout.)

Au menu de ce « New York Cannibals » : New York, bien sûr, personnage à part entière, et ses atmosphères maîtrisées aussi époustouflantes que prenantes à la gorge à mesure que l’on plonge dans les petits trafics qui animent ses bas-fonds et les fantômes en tous genres qui hantent ses rues. Un très bel album qui nous livre un casting fracassé de personnages atypiques, et l’intrigue d’un polar social sombre et passionnant teinté d’une pointe d’ésotérisme : à travers l’art du tatouage, Boucq touche aux vertus magiques du dessin et lui donne une portée quasi-chamanique.

Le temps passe sans que ne démérite le talent de l’artiste et l’alchimie de cette rencontre entre la BD franco-belge et le roman noir à l’américaine : la magie opère toujours !

– Nikita –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s