Femmes, littérature francophone, non fiction, Romans

Les os des filles

« Les os des filles », L. Papin, Stock/Livre de poche

Une fresque familiale poignante au confluent de trois générations de femmes vietnamiennes.

Line Papin se raconte, se déconstruit et se reconstruit au fil du récit de sa propre expérience douloureuse de déracinement (née d’un père français, à 10 ans elle doit quitter Hanoï et ses rues vibrantes de vie pour la France), mais aussi à l’aune des portraits qu’elle reconstitue de sa mère et sa grand-mère dans un Vietnam secoué par les guerres, la famine et la misère. Un roman autobiographique choral à la recherche des racines d’une famille, lumineux malgré ses parts d’ombre, plein de finesse et de sensibilité, et qui révèle en son auteure une femme à la fois fragile et forte, dont la résilience force le respect tout autant que la sincérité et la pudeur avec lesquelles elle se livre. Passionnant !

– Nikita –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s