Femmes, Histoire, littérature anglaise, Romans

Le pavillon des combattantes

« Le pavillon des combattantes », E. Donoghue, Presses de la Cité

Ce roman historique résolument féministe nous emmène à Dublin, en 1918, dans une maternité réservée aux parturientes contaminées par la grippe espagnole. Dehors, l’épidémie fait rage. Dans l’hôpital, faute de personnel qualifié, Julia Powers, jeune infirmière, se démène seule pour donner les meilleurs soins à ses patientes. Elle sera bientôt aidée par une assistante bénévole volontaire et courageuse, qui deviendra très vite une alliée indispensable. Durant 3 jours et 3 nuits, elles devront puiser dans leurs ressources pour assurer le bien-être des mères et des nouveau-nés.

En quelques lignes à peine, Emma Donoghue (« Room ») parvient à nous plonger dans le quotidien des Irlandais touchés par la guerre et la crise. Le regard qu’elle porte sur les mœurs et la médecine de l’époque est d’une grande justesse. À travers ce texte sensoriel, lumineux, passionnant, elle rend aussi un bel hommage au travail des soignants. Un huis clos dynamique, ultra immersif, qui se lit de façon très fluide. Un récit intense, émouvant et vivant !

– Orianne –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s