BD, Roman graphique

Ulysse Nobody

« Ulysse Nobody », G. Mordillat/S. Gnaedig, Futuropolis

« LE BONHEUR CE N’EST PAS LA LIBERTE, C’EST LE CONFORT« 

Arrivé au bout du chemin de ses espoirs artistiques et professionnels, rejeté par le monde culturel soumis aux diktats des médias, notamment celui de la « célébrité », Ulysse porte bien son nom : il n’est personne.
Sans revenu, sans avenir, son déclassement est total.
En proie au désespoir, il rencontre une vieille connaissance qui lui propose une place de candidat aux élections pour le Parti Fasciste Français… Enfin une scène pour NOBODY !

Fable satirique subtile et percutante sur le fond, ce roman graphique aux couleurs douces et jolies, au trait fin et à la narration fluide, nous distille un climat, une ambiance : celle d’une aberration, d’un naufrage personnel et d’un danger rampant et sous-estimé : le vrai visage du populisme.

P.S. : On croise les doigts pour que cela ne sait pas prémonitoire…

– Frédéric –

Laisser un commentaire