Littérature américaine, Romans, SFFF

2034

« 2034 », Elliot Ackerman, Gallmeister

La Chine deviendra la première puissance mondiale. Même les Américains le reconnaissent…

Pour l’amiral Stavridis qui conseille l’écrivain, ce sera pour 2034, quand le génie technologique et industriel prendra le pas sur la puissance de l’armée américaine. Les U.S.A., par faiblesse (imaginez un peu : un état qui change de président tous les 4 ans…), déclencheront une escalade nucléaire pour répondre à une coupure internet.

Un récit d’anticipation qui ne brille pas par sa subtilité, ni la démonstration de ses théories géopolitiques mais qui a le mérite d’initier valablement un public plus jeune.

Une bonne initiation à l’anticipation !

– Frédéric – 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s