littérature francophone, Romans

Histoires de la nuit

« Histoires de la nuit », Laurent Mauvignier, Les éditions de minuit

Une fête d’anniversaire surprise se prépare à la Bassée, un petit hameau du centre de la France. Mais bientôt, le chien de la voisine n’aboie plus. Bientôt, le festif brouhaha attendu se transforme en cérémonie silencieuse. Doucement monte l’angoisse, insidieusement s’installe la menace. On est comme happé par le roman de Laurent Mauvignier, dont il est difficile de se détacher une fois la lecture entamée. L’intrigue cinématographique s’étale sur près de 640 pages, et c’est avec une plume précise et subtile que l’auteur parvient à nous plonger dans ce sinistre huis-clos. On est saisi par l’irrésistible besoin de dénouer ce crescendo rural, qui dresse le tableau d’un polar social haletant. « Histoires de la nuit », c’est un parallèle habile entre les contes noirs racontés sous les couettes d’enfants et les histoires d’adultes.

– Jeanne –

Laisser un commentaire