BD, Roman graphique

« Cauchemars ex machina »

« Cauchemars ex machina », T. Smolderen/J. Gonzalez, Dargaud

Si le crime était parfait alors peut-être serait-ce celui-ci…. ou comment les services secrets britanniques ont utilisé le talent et l’imagination de deux écrivains pour piéger le grand patron de l’industrie allemande de l’armement en plein 2ème conflit mondial. Une prouesse d’écriture qui se sert de l’histoire de la littérature pour construire un modèle de crime parfait pour roman mystère. On retrouve le Smolderen inspiré de « L’été Diabolik » et l’extraordinaire Gonzalez de « la Flamme ». Humour british, enquête ébouriffante et graphisme poétique

– Frédéric –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s