Romans, SFFF

La peau froide

« La Peau froide », Albert Sànchez Piñol, Actes Sud/Babel

Un phare perdu au milieu de l’océan Atlantique. Deux hommes. Un gardien et un scientifique. Et, soudain, d’étranges créatures émergent des flots. La rencontre des protagonistes isolés avec ces êtres surnaturels aura des conséquences désastreuses sur la vie dans le phare.

Ce huis clos d’horreur est l’un des romans les plus marquants qu’il m’ait été donné de lire. Déroutant, dérangeant, angoissant, violent, le récit nous questionne sur notre rapport à l’altérité. La peur de l’autre, l’ignorance et la lutte pour sa propre survie sont, au-delà du suspens intense, les thèmes magistralement traités qui font de ce roman un chef-d’œuvre.

– Orianne –

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s