littérature suédoise, Romans, Thriller

Strega

« Strega », J. Lykke Holm, La Peuplade

Je vais être honnête, au début je m’étais dit que ce roman n’était pas pour moi. Et puis j’ai entendu lire son premier paragraphe lors d’une présentation de la rentrée littéraire et j’ai été aussitôt happée ! Le style est complètement hypnotique. Lykke Holm a une écriture atmosphérique construite à la symboliste ou à l’impressionniste, touche par touche, pour constituer une ambiance cotonneuse de calme avant la tempête dans une scénographie d’un vibrant onirisme. C’est viscéral, hallucinatoire, gothique, déroutant et marquant comme un souvenir d’enfance dont on ne sait plus trop quelle part de vérité ou de fantasme il recèle. Un récit de sororité et de mystère comme un rite de passage intemporel de ce que c’est que de devenir une femme, dans un hôtel Olympic à mi-chemin entre l’Overlook de Shining et le Grand Budapest Hotel… Pour les amateurs de « The Haunting of Hill House », « Seule en sa demeure » ou les films de David Lynch et Sofia Coppola, une lecture envoûtante !

– Nikita –

Laisser un commentaire