Jeunesse

Öko un thé en hiver

« Öko un thé en hiver », Mélanie Rutten, Éditions MeMo

Voici un album incroyablement tendre, tout du long, dans la poésie du texte, dans la texture et les couleurs du dessin, dans les actes réconfortants et chaleureux des personnages, qui n’est pas sans nous rappeler l’univers délicat du pays des Chintiens d’Anne Brouillard (« La grande forêt », « Les îles »).

C’est mélancolique, parfois triste : Madeleine est morte, il faut faire son deuil, se réunir ensemble, partager les souvenirs, ceux dont on se remémore et ceux, matériels, à emporter chez soi pour les chérir. C’est aussi plein d’espoir et de joie : imaginez le plaisir de savourer un thé au cœur de la neige, de découvrir un étranger esseulé qui devient bientôt voisin et ami, et de se rassembler tous au printemps suivant pour faire la fête. 

Mélanie Rutten (« L’ombre de chacun ») nous offre un album tout doux, d’une douceur lumineuse qui nous accompagne encore longtemps après la lecture. À partir de 5 ans.

– Capucine –

Laisser un commentaire