BD, Roman graphique, SFFF

Le dieu vagabond

« Le dieu vagabond », Dori, Sarbacane

dieuvagabond

Un vagabondage chamarré, fantasmagorique, rempli de magie et de lyrisme ! 

Eustis, satyre déchu, vit en exil dans le monde des humains, privé de ses pouvoirs, lui qui faisait partie du cortège du dieu Dionysos au faîte de sa gloire. Il squatte désormais dans un champ où il échange ses prédictions d’avenir contre joints ou alcool. Jusqu’à ce qu’un jour, Hécate, la Lune, lui fasse miroiter la possibilité de retrouver son statut de divinité et son ami Pan…

C’est à un bien étrange et captivant voyage, à la fois narratif et graphique, que nous convie Fabrizio Dori. De quoi passer un moment hors du temps dans la poésie et l’onirisme de ses traits qui frisent tour à tour avec l’Art Nouveau, les fresques antiques et l’impressionnisme… et un très beau regard sur la vie, la mort, l’immortalité, l’oubli, l’errance, … on touche à la matière, l’essence, le souffle des mythes. 

Magique !  De l’ambroisie à consommer sans modération, surtout si vous avez aimé American Gods 

– Nikita –

Laisser un commentaire