BD, Roman graphique

Peau d’homme

« Peau d’homme », Hubert/Zanzim, Glénat

peau d'homme

Avant de partir, Hubert, en collaborant avec Zanzim nous a laissé une petite perle de la Bande dessinée.

D’abord graphiquement, parce que les dessins sont proprement magnifiques, avec toujours cette allure qui à la fois rappelle le conte et colle si bien au format roman graphique.

Ensuite et surtout d’un point de vue scénaristique, parce que cette oeuvre aborde des thèmes forts, des thèmes d’actualité, mais de façon intelligente et engageante. Loin de sombrer dans un féminisme victimaire, « peau d’homme » nous dépeint une héroïne qui apprend ce qu’est le monde masculin, qui s’y intègre, s’y plait et, finalement, découvre les forces qui lui sont propres en tant que femme et les exploite avec brio. Comme ces personnages féminins que j’ai tant aimés dans « la passe-miroir » ou « la fileuse d’argent », elle prend son destin en main et en fait ce qu’elle souhaite envers et contre tout.

Un superbe roman graphique sur un idéal féministe tout aussi superbe : celui de la femme forte, du vivre-ensemble dans le respect des forces de chacun, de la belle complicité qui peut parfois (devrait souvent) exister entre les individus de sexe opposé.

– Lucas –

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s